Ars Figura

Une exposition de poupées anciennes mises en scène.

Photos
Photos
Photos
Photos
Photos

Le monde merveilleux des poupées

Une odeur de café frais remplit la pièce, le miaulement du petit chat résonne timidement depuis le toit. Promenez-vous dans l'allée grandeur nature et merveilleusement détaillée dans le style du XIXe siècle, puis entrez au beau milieu du tumulte animé et vif de l'époque.

 Laissez-vous inspirer par un voyage de découvertes impressionnantes et passionnantes à travers un monde magique "en mouvement", avec des collections précieuses de plus de 200 poupées. Des poupées anciennes en porcelaine, en cire, en papier mâché, en bois et en celluloïd de 1800 à 1940, des poupées modernes au caractère exquis et des poupées d'artistes ethnologiques, des figurines mécaniques - tous ces trésors sont mis en scène avec amour pour vous. Encastré dans l'ancienne ruelle accessible où vous pourez admirer une épicerie dans l'imposante maison en stuc, une cuisine authentique ou encore la poupée docteur dans son atelier.

Comment tout a commencé - Nouvel épanouissement pour la petite localité frontalière de Losheim en Eifel!

Cela ressemble presque à un petit miracle, ce qu’ont réalisé une quinzaine d’ouvriers artisans ici à Losheim en un temps record d’un mois à peine. Ce qui, au départ, ne devait être qu’une simple exposition de poupées, n’était finalement pas assez expressif aux yeux des initiateurs. Il fallait - telle était leur commande – « mettre en scènes d’anciennes poupées ».

« Jamais, nous n’aurions imaginé un résultat tellement convainquant », nous confia l’un des administrateurs. Une ruelle d’antan, plusieurs maisons à colombage au style original des années 1850, y compris une maison imposante à stuc abritant une épicerie. Des arcs de portail du moyen âge couverts d’ardoises et de tuiles d’argile. Gouttières en cuivre et corniches bariolées de couleurs - ces facades à elles seules accrochent le regard. Ajoutez à cela l’intérieur détaillé des maisons qui peut concurrencer sans hésitation avec les meilleurs musées d’Allemagne. Farfouillez dans l'ancienne épicerie dans l'imposante maison en stuc, avec des centaines d'anciens vieilles boites à café et à thé, ses énormes bocaux de bonbons et de cornichons dont raffolaient grand-mère et grand-père - parce que, très régulièrement, ils en recevaient de petites douceurs. Entrez dans un salon de la fin du dix-neuvième siècle, garni de meubles et de lampes anciens ainsi que des poupées de vitrine habillées en costumes d’époque. A l’atelier, le docteur des poupées utilise son marteau et le pot à couleur pour soigner les petites et les grandes blessures.

A la cuisine, un magnifique gâteau est en voie de réalisation et à la vitrine d’une chambre de poupée, on peut admirer les jouets étincelants de cette fin de siècle. On y entend aussi des mélodies du pianiste "animé" qui résonnent du bar au coin dans lequel un tavernier déverse des verres depuis une bouteille qui se vide pas. Après que le visiteur émerveillé ait visionné l’ensemble, les vrais acteurs commencent leur « narration ». Ils racontent d’une longue vie pleine d’émotions, de gentils enfants qui se sont bien peignés et qui ont changé leurs vêtements comme il se doit. Ils racontent du bon vieux temps, mais aussi de la fumée, des incendies et de la guerre. Ils racontent des histoires de collectionneurs et de musées, de nombreuses expositions et de dames âgées qui les ont aimées en dernier lieu.

Ah, si toutes ces poupées pouvaient parler … On pourrait les écouter des journées etntiers sans se lasser, et de nouvelles histoires surgiraient toujours. Cette exposition est un must pour les collectionneurs, un voyage dans la propre enfance pour les grands-parents et un événement très intéressant pour tous les autres.


Des poupées ethnologiques en provenance de diverses tribus africaines montrent tout autre chose. Elles montrent une Afrique telle qu’elle pourrait l'être, sans émeutes, ni famine. Et puis, il y a encore ces 650 boites à musique mécaniques. Il s’agit là probablement d’une des plus grandes collections de ce genre en Allemagne. Le monde imaginaire des poupées à Losheim nous emmène dans un monde fascinant de réalités qui parvient à nous faire oublier, pour un jour, le monde illusoirer dans lequel nous nous plongeons quotidiennement.

Le monde des poupées d'ArsFigura

Vers la fin du 18ème siècle et au début du 19ème siècle, les jouets et les poupées avaient une fonction pédagogique. Ils ont été spécifiquement donnés et utilisés pour préparer les enfants à leur rôle adulte. Après les poupées en bois, en cire, en tissu eu en papier mâché, commence l’âge de la poupée en porcelaine dorée. Les manufactures de poupées se répandent dans toute l'Europe. Après la fabrication des poupées en porcelaine émaillée, l'Angleterre produit de 1850 à 1870 des poupées en porcelaine de Parian. C'était une porcelaine mate ,non émaillée qui ressemblait à du marbre (dérivé de l'île grecque de Paros). Entre 1860 et 1870, les premières têtes de poupées en porcelaine biscuit ont été fabriquées en Allemagne et en France, donnant aux poupées un teint naturel. Les poupées étaient en cuir, en tissu ou en bois; mais il y avait aussi des poupées entièrement en porcelaine. Le marquage des poupées était prescrit par la loi à partir de 1890. Les manufactures de poupées françaises étaient en tête jusqu'à la fin du 19ème siècle. En 1899, tous les fabricants français s'associèrent à la Société française de fabrication de bébés et de jouets (SFBJ). La concurrence allemande de Thuringe (alors appelée Puppenland) prit la tête au début du XXe siècle. Les manufactures de poupées les plus célèbres au monde étaient Simon & Halbig, Armand / Marseille, Kestner, Kämmer & Reinhard, Bruno Schmidt, Gebrüder Heubach et bien d'autres.